Exporter des produits biologiques

La majeure partie de mes exportations est aujourd'hui biologique suite à plus de 20 ans de prospection et une participation assidue aux salons Bio. Mon portefeuille d'acheteurs des pays de l'UE, d'Amérique du Nord, et du grand export me permet d'accumuler des résultats probants. Alors que la croissance est en berne, le segment des produits biologiques connaît toujours un remarquable développement partout dans le monde.


Le sel Nature & progrès de l’Ile de Ré s’exporte en réseaux Biologiques du Benelux

PAr denan,

Un sel Bio?

Les sel est considéré un minéral il ne peut aujourd’hui être certifié issu de l’agriculture Biologique; mais une récente disposition européenne permettra aux sels marins de l’être, dés 2021.

En attendant, le sel marin brut accrédité par Nature & Progrès mélangé à des épices et des végétaux déshydratés Bio est bio-certifiable; c’est le cas de cette gamme qui a trouvé un distributeur sur la zone Belgique-Nederland-Luxemborg (BENELUX); un marché ultra dynamique de près de 30 millions de consommateurs férus de Bio.

Pourquoi l’Ile de Ré?

Par sa configuration géographique, son éco-système et son mode de récolte des sels marins à l’intérieur des terres; ce territoire est naturellement préservé des risques de pollutions tant  terrestres que maritimes (marée noires). C’est pourquoi il est reconnu par les certificateurs comme un sel totalement compatible avec le référentiel Biologique.

 

La Bio Vegan française s’exporte en GMS irlandaise

PAr denan,
La bio française en Irlande

Une sauce Bolognese Bio Vegan qui soit Savoureuse ? Seule une saucier français pouvait relever le défi !

C’est la reconnaissance d’un véritable savoir-faire. En effet, une telle sauce était un produit programmé par ce distributeur irlandais, mais il n’en avait jamais le fournisseur. C’est chose faite dorénavant.

Cette Bolognese Vegan sera présente dans toutes les principales enseignes de la GMS

À terme, près de 1500 PDV – à savoir Tesco (140 PDV), Dunnes Stores (142 PDV), groupe Musgrave : Centra (450 PDV) & Supervalu (225 PDV), Spar (440 PDV) – la commercialiseront; soit un prévisionnel de 100,00 UVC la 1ère année.

La marque est celle du principal distributeur Bio Irlandais; il est présent dans l’ensemble du réseau grande distribution

En effet, en Irlande c’est la GMS qui concentre l’essentiel de la vente alimentaire Biologique. C’est pourquoi exporter la Bio en Irlande exige d’être présent en grande distribution. C’est qui ne sera possible pour une PME française qu’en revêtant une marque leader locale déjà référencée, bien implantée et reconnue du grand public.

 

Les sels aromatisés Bio de l’ile de Ré s’exportent en GMS Finlandaise

PAr denan,
Exporter la Bio françise

Exporter un produit de terroir très exclusif dans les réseaux Biologiques

Comme chacun le sait, le sel étant classé produit de mine et non de l’agriculture ne peut recevoir à l’état brut une certification Bio (*). Et pourtant, …

Après audits, ce sel de l’Ile de Ré a été déclaré conforme au cahier des charges Nature et Progrès; puis enrichi d’herbes, d’épices et d’agrumes séchés Biologiques a reçu la  certification Bio d’Ecocert !

(*) il le pourra à partir de 2021 suite à une récente évolution de la législation

Comment un produit de niche exclusif devient mainstream en GMS

Grâce à un concept innovant baptisé  » Herbal Salt « ; ou comment exporter du sel en préconisant d’en diminuer la consommation !

En effet, la base line export est  » Organic Herbal Salts – Less Salt & More Taste for Your Food »;  ce qui donne en développé  » Our herbal salts will help you decrease your salt intake while increasing the flavor of your food  » .

Ce glissement de positionnement, du terroir vers la nutrition et le Bio permet d’atteindre un tout nouveau gisement de consommateurs.

Le produit de terroir français est à la peine à l’exportation, car il est onéreux et très typé. Seule un frange de consommateurs avertis et fin gastronomes est à même de l’apprécier. Ceux-la même qui sont adaptes d’une saine alimentation  biologique.

Une nouvelle fois, c’est une spécialité de  terroir française qui trouve à s’exporter « dans sa version Bio » . En effet, celle-ci s’adresse à des consommateurs privilégiant la Qualité Distinctives à la quantité ou au prix. Une preuve de plus que nos terroirs ont tout intérêt à se développer sur ce segment de marché qui sait reconnaître ses attributs d’excellence.

Un partenariat local pour accéder à la GMS

C’est à la marque du distributeur local que la gamme est référencée par une enseigne comptant 900 PDV très investie dans le Bio.

 

Les jus de fruits et soft drinks Biologiques français en épiceries fines Anglaises

PAr denan,

Exporter des sirops, smoothies, limonades, thés aromatisés biologiques à la française

Voilà, les soft-drinks Biologiques à la françaises vont être présents dans un des réseaux d’épicerie fine les plus exclusifs de Londres.

A l’export ils sortiront donc des réseaux spécialisés Biologiques.

En effet, leurs qualités gustatives et organoleptiques les assimilent aussi à du gourmet food.

C’est le choix d’une chaine ultra-exclusive de cavistes-affineurs à Londres

Cette chaine emblématique de Londres a été conquise par l’excellence des boissons biologiques françaises.

Un base de lancement 5 étoiles pour ces soft-drinks Biologiques qui de là vont conquérir d’autres réseaux hyper-qualitatifs de la perfide Albion!

 

Le chocolat Bio français exporté aux USA

PAr denan,

Exporter la bio française aux USA, …

Aujourd’hui, les tablettes de chocolat Bio fair-trade françaises (celles avec les stop-rayons roses sur la photo) sont à l’honneur dans les linéaires américains. Et cela, jusque dans ce supermarché de New-Paltz (6,818 habitants au dernier recensement ) dans le comté d’Ulster de l’État de New York !

En l’occurence, c’est le gérant de magasin qui a pris l’initiative de lui réserver le meilleur emplacement du rayon. En effet, il est amoureux de ce chocolat Bio / commerce-équitable français!

Exporter la bio française aux USA représente un investissement significatif et donc une prise de risque. C’est pourquoi, s’y engager nécessite l’appui d’un professionnel expérimenté et aguerri.

Quel chemin parcouru depuis la première commande pour les USA au printemps 2017 !

Pas de triomphalisme, tout reste à faire pour conquérir le 1er marché mondial du bio (à lui seul supérieur à l’ensemble du marché UE).

Cependant, outre la motivation d’acier et le professionnalisme hors pairs du partenaire importateur local; ces premiers signes d’engouement des consommateurs et distributeurs sont réellement encourageants.

Deux nouvelles références vont enrichir la gamme qui seront présentées à l’occasion du Fancy Food Show de NYC fin Juin.

Le chocolat Biologique et commerce équitable française exporté en Australie

PAr denan,

Après l’Europe, l’Amérique du Nord (Canada et USA); le continent Australien rejoint le club des amateurs de chocolat Bio à la française !

C’est un long process qui vient d’aboutir puisque la première dégustation date de BIOFACH 2014, à l’occasion d’une soirée acheteur privée.

15 000 km pour l’Australie, 19 000 pour la Nouvelle-Zélande. Difficile d’aller plus loin, s’agissant des antipodes quasi parfaits de la France.

En matière d’agriculture bio, l’Australie est une championne, puisque qu’elle représente à elle seule 39 % de la surface bio de la planète

En fait une valeur en trompe-l’œil due au gigantisme de ce pays-continent, car  seulement 4,2 % (environ 5,7% en France) de la surface agricole utile est bio, principalement des surfaces herbagères extensives.

Une distribution Bio hyper-concentrée (2014)

Deux chaînes de GMS, Woolworths et Coles totalisent à elles seules 70 à 75% des ventes de produits Biologiques.  Il existe peu d’enseignes réellement  spécialisées BIO en Australie. On compte 10 PDV Wray Organic, quelques PDV de grossistes locaux. Ce sont les health food stores – dont la principale enseigne est Go Vita (150 PDV) – avec un total de 2000 PDV qui constitue le principal réseau spécialisé dans l’alimentation santé.

 

 

Les sels aromatisés Biologiques de l’Ile de Ré par camion complet en GMS danoise!

PAr denan,

Un positionnement astucieux sur les marchés Biologiques internationaux !

Depuis le 1er janvier 2018, la gamme de sels aromatisés de l’Ile de Ré est certifiée par ECOCERT. Alors que le sel et la fleur de sel proprement dites font l’objet d’un agrément de NATURE & PROGRÈS.

Le consommateur danois est beaucoup plus averti que le français; il est très bien informé de l’origine, des recettes et valeurs nutritionnelles de son alimentation.

Sur ce marché du sel peu différencié où la concurrence fait rage en provenance de toute la planète, l’argument Bio méritait d’être légitimé par un bénéfice nutritionnel compréhensible par chaque consommateur. À savoir une diminution notable de l’apport journalier en sel.

C’est ainsi qu’un produit banal, le sel, conquiert le marché du pays où il fait le meilleur vivre au monde (classement 2017 de The Social Progress Imperative par Michael E. Porter, Harvard et Scott Stern, MIT. ) !

Quand la GMS danoise aime, elle ne compte pas et les 500 NETTO ont ainsi pu passer commande par camion complet.

 

La pâte biologique française en vedette aux Pays-Bas

PAr denan,
Exporter la Bio française

Pays-Bas : le 1er réseau centralisé 100% Bio met la pâte française à la Une !!

Exporter des pâtes françaises, un véritable challenge !

Et pourtant, c’est un succès considérable que recueillent les pâtes sans-gluten françaises dans la chaine néerlandaise Ekoplaza (près de 100 PDV); et c’est pourquoi, son magazine consommateur s’en fait l’écho.

Le savoir-faire unique du leader français de la pâte sans-gluten, basé en Provence

Il est généralement admis que la pâte est Italienne tout comme la montre est Suisse, et … le coq Gaulois,  … sauf lorsqu’il s’agit de Pâtes Biologiques Sans-Gluten, pour la fabrication desquelles un savoir-faire et un process spécifiques sont requis pour atteindre une qualité gustative comparable à la pâte standard.

Et bien la pâte française, elle l’a ! En effet, une fois de plus c’est l’ingénierie innovatrice à la française qui fait la différence et permet de compenser des coûts de production domestiques supérieurs à ceux de nos voisins européens. Une différence d’autant plus nécessaire que comme chacun sait l’acheteur néerlandais est très centré sur les prix.

 

 

 

 

Exporter du chocolat français en Suisse? Oui, mais Bio et commerce-équitable !

PAr denan,

Référencé par l’enseigne genevoise Manor

C’est notoire; la Suisse passe pour le pays expert en chocolat. Par ailleurs, c’est un marché ultra-protectionniste aux habitudes de consommation privilégiant le local. Et pourtant; l’enseigne  MANOR et son PDV iconique de Genève ont compris – grâce aussi à la médiation d’un distributeur local très écouté  – que le chocolat  Bio et commerce-équitable français avait toute sa place dans ses rayons en lui réservant 5 facings.

L’objectif final, un véritable challenge, pénétrer en deux ans la GMS suisse avec la Bio Française

Après les pâtes Bio en GMS italienne; le véritable challenge de JMD consistera à introduire le chocolat noir bio français dans la GMS ultra-centralisée suisse.

Le chocolat Bio commerce-équitable français exporté en GMS Bio Néerlandaise

PAr denan,

Deux nouvelles tablettes de chocolat Bio commerce-équitable chez Ekoplaza, l’enseigne de GMSbio leader aux Pays-Bas

C’est toujours une victoire particulière que de référencer un produit français aux Pays-Pas, un marché réputé pour son penchant pour le prix le plus bas, quelquefois au détriment des qualités gustatives et nutritionnelles des produits. Ces deux nouvelles tablettes portent à 10 le nombre de référence présente dans ce réseau.

Nos atouts face à la concurrence de multinationales bio

Comme toujours, nous sommes face à des marques puissantes internationalement,  soutenues par des budgets de promotion conséquents et offrant des gammes à rallonge.  Pour gagner, nous mettons en avant nos propres filières de cacao à Sao-Tomé, République Dominicaine, Equateur et au Pérou garantes d’une traçabilité, d’une véritable politique Commerce-Equitable sur le terrain et de saveurs distinctives inhérentes à ces grands terroirs de chocolat.

Exporter la confiserie et la chocolaterie bio française, un challenge

Difficile en effet de faire valoir des chocolats à la française, au fort goût cacaoté. Ce n’est pas la norme de beaucoup de marchés qui ont habitué leurs consommateurs  à des  » chocolats  » chargés en beurre et en sucre et donc plus flatteurs au palais. De plus, le cacao étant plus onéreux que sucrants et matières grasses, nos prix ne sont pas les meilleurs marchés.